Texte en vigueur

Dernières modifications au 16 novembre 2002

 

Loi sur le fonds cantonal des épizooties(4)
(LFCE)

M 3 25

du 18 juin 1938

(Entrée en vigueur : 24 juillet 1938)

 

Le GRAND CONSEIL(2) de la République et canton de Genève,

vu l’article 31 de la loi fédérale sur les mesures à prendre pour combattre les épizooties, du 1er juillet 1966,(5)

décrète ce qui suit :

 

Art. 1(3)

Il est créé à la caisse de l’Etat un fonds spécial dit « des épizooties » pour faire face aux dépenses nécessitées par la lutte contre les épizooties et certaines maladies contagieuses du bétail.

 

Art. 2(9)

Ce fonds est alimenté :

a)

par un versement de l'Etat de 400 000 francs par an, porté au budget;

 

b)

par une taxe annuelle par Unité gros bétail (UGB) pour les bovidés, les ovins, les caprins, les porcins et les équidés, calculée de la manière suivante :

 

 

moins de 1 UGB

0 fr.

 

 

de 1 à 3 UGB inclus

9 fr.

 

 

au-dessus de 3 UGB, par UGB

3 fr.

 

c)

par une taxe annuelle sur les chiens de 4 francs;

 

d)

par une taxe annuelle sur les abeilles en fonction du nombre de colonies, à savoir :

 

 

de 1 à 10 colonies

10 fr.

 

 

de 11 à 20 colonies

20 fr.

 

 

de 21 à 30 colonies

30 fr.

 

 

au-dessus de 30 colonies,

30 fr.

 

 

 

plus, par tranches de 10 colonies supplémentaires

5 fr.

 

e)

par une taxe annuelle sur la volaille en fonction de l'unité, à savoir :

 

jusqu'à 10 poules

10 fr.

 

de 11 à 20 poules

20 fr.

 

de 21 à 50 poules

30 fr.

 

dès 51 poules,

30 fr.

 

 

plus, par tranches de 50 pièces supplémentaires

5 fr.

f)

par une taxe annuelle sur les lapins en fonction de l'unité, à savoir :

 

de 1 à 5 lapins

10 fr.

 

 

de 6 à 10 lapins

15 fr.

 

 

de 11 à 20 lapins

20 fr.

 

 

dès 21 lapins,

20 fr.

 

 

 

plus, par tranches de 20 pièces supplémentaires

5 fr.

 

g)

par une taxe sur les transactions dans le commerce du bétail, avec une taxe minimale de 10 francs :

 

 

pour les équidés

2 fr.

 

 

pour les bovidés, les ovins, les caprins et les porcins, par UGB

1 fr.

 

 

Art. 3(9)

Le fonds des épizooties doit servir à :

a)  rembourser les avances éventuelles consenties au canton par la Confédération;

b)  indemniser les propriétaires de bétail et les apiculteurs en cas d'épizooties, conformément aux dispositions fédérales et cantonales dans la mesure où ils s'acquittent de leur taxe;

c)  faire face aux autres dépenses nécessitées par la lutte contre les épizooties, ainsi que leur prophylaxie, conformément aux dispositions fédérales et cantonales;

d)  contribuer à l'élimination non dommageable des cadavres d'animaux de rente.

 

Art. 4(9)

Aussitôt que le fonds atteint 4 000 000 de francs, la somme de 400 000 francs prévue à l'article 2, lettre a, n'est plus versée. Ce versement reprend aussitôt que le fonds est inférieur à 4 000 000 de francs.

 

Art. 5

1 Le Conseil d’Etat prend les dispositions nécessaires pour assurer l’alimentation du fonds et sa gestion.

2 Il désigne une commission de contrôle du fonds des épizooties.(8)

 

RSG                             Intitulé

Date d'adoption

Entrée en vigueur

M 3 25        L sur le fonds cantonal des épizooties

18.06.1938

24.07.1938

Modifications :

 

 

  1n. : 2/6; n.t. : 1, 3/3

29.04.1950

07.06.1950

  2n.t. : préambule, 2/d-e, 3/c
Création du rs/GE

15.11.1958

01.04.1959

  3n. : (d. : 2/d-f >> 2/e-g) 2/d;
n.t. : 1, 2/g, 3/c

08.09.1962

19.10.1962

  4n.t. : intitulé de la loi, 4

08.01.1966

17.02.1966

  5n.t. : 1°cons., 2-3

15.11.1968

28.12.1968

  6n.t. : 4

09.09.1972

21.10.1972

  7n.t. : 2/f

27.06.1975

09.08.1975

  8n. : 2/j, 5/2; n.t. : 2/b-c, 2/e-f, 2/h-i, 4

09.10.1991

07.12.1991

  9n.t. : 2-4

20.09.2002

16.11.2002